Jeune du Service d’Insertion Sociale et d’Orientation Professionnelle, Antananarivo

« SOS Villages d’Enfants Madagascar a réalisé nos vœux les plus chers et a fait de nous des personnes dignes et respectées au sein de la société»

« Mères, Tantes, Enfants, Amis, Famille, Mesdames et Messieurs, Bonjour
Je me tiens devant vous en ce jour; premièrement par la Grâce de Dieu et sa miséricorde et par le biais de SOS Villages d’Enfants et deuxièmement, pour vous faire un bref aperçu de mon enfance jusqu’à aujourd’hui. Il y a 13 ans de cela, je vivais avec ma famille dans une petite maison; nous vivions dans la pauvreté, car nos parents étaient illettrés, ils nous étaient difficiles d’avoir une bonne source de revenus. De ce fait, nous ne mangeons pas assez, nous n’avions pas droit à ce qu’un enfant mérite. En effet, dès l’âge de 10 ans, je travaillais déjà avec mes parents pour maximiser nos chances de gagner plus d’argents mais ces efforts étaient en vain. Pour ce qui est de notre scolarité, nous avions droit à aucun suivi scolaire et par conséquent, j’ai dû faire la classe de 7 ème trois années de suite pour décrocher le C.E.P.E. Notre vie se résumait en souffrance, pauvreté, torture morale et pleins d’autres problèmes. Je travaillais pendant les vacances et je n’avais aucun droit de repos mais je ne pouvais pas me plaindre car mes parents aussi étaient fatigués. Chez nous, il n’y avait pas eu de moments pour montrer ne serait ce qu’un peu d’amour dans la famille car la pauvreté nous prenait le dessus dans notre vie. En 2002, par suite d’une grave maladie ma mère nous a quittés. Les problème s’accumulaient, notre père s’endettait beaucoup. Tout était de pire en pire.
Un beau jour, notre vie a complètement basculé, un grand miracle s’est produit, nous avons été placés au Village d’Enfants SOS Vontovorona, le 9 octobre 2002. On croirait vivre dans un rêve, mais non, c’est belle et bien la réalité! Nous avons été scolarisés, nourris, soignés et par dessus tout écoutés et aimés. Le fait pour moi de pouvoir profiter de mon enfance pleinement m’a permis d’être ici aujourd’hui. Grâce à cela, j’ai pu effectuer des études universitaires en filière Droit et Techniques Juridiques des Affaires. Pour ce qui est de notre vie quotidienne, je vis avec ma sœur dans un Logement Intermédiaire et chaque année, nous avons droit à des fêtes d’anniversaires, de nouveaux habits…
Tout ce que je peux vous dire, c’est qu’ici au Village, j’ai vécu une plus belle existence qui m’a permise de réaliser mes rêves et d’être complètement épanouie dans ma vie. Je suis actuellement en phase de préparation de mon mémoire de fin d’étude pour l’obtention de diplôme de Master II en Droit des Affaires et par la même occasion, je suis des cours d’Anglais et d’Allemand. Plus tard, je rêve de marquer mon existence, d’être utile pour la communauté en devenant une juriste renommée, comme Maître RAHARINARIVONIRINA Maria, notre Présidente. J’aimerai faire la carrière de Magistrat ou Administrateur Civil. Actuellement, mes visions pour mon avenir, c’est de ne plus revivre mon passé et d’aider et de tirer ma famille vers le haut, loin de la pauvreté. Mes objectifs sont d’avoir un bon emploi, d’être une personne indépendante, indispensable; et je sais et je crois fortement que ce jour arrivera tôt ou tard.
Tout ce que je veux vous dire c’est que l’Association SOS Villages d’Enfants a réalisé des milliers de rêves dans ce monde. Elle a réalisé nos vœux les plus chers et a fait de nous des personnes dignes et respectées au sein de la société. En ce jour, je me tiens la tête haute et fière de crier au monde entier que je fais partie de la grande famille SOS VILLAGES D’ENFANTS et je suis prête à m’envoler de mes propres ailes.
Chère assistance, ainsi s’achève donc mon discours, je vous remercie de votre aimable attention. »