Clôture officielle du projet en partenariat avec l’Union européenne

La cérémonie de clôture officielle du projet de l’Association SOS Villages d’Enfants Madagascar financé par l’Union européenne, d’une valeur globale d’environ 660 000 000 ariary (200 000 euros), s’est tenue le 28 mars 2018 à Betioky, à travers un atelier de restitution qui a réuni les l’Association et le personnel de SOS Villages d’Enfants Madagascar, autorités locales conduites par le Préfet de Toliara, Monsieur Andrianjafinaivo L. Edward, les représentants des régions et des districts touchés par le projet, les représentants des partenaires locaux de l’Association et le personnel de SOS Villages d’Enfants Madagascar, dirigé par le Vice-Président de l’Association, Monsieur Heriniaina Rakotomalala.

 

Appuyé par l’Union européenne à hauteur de 190 000 euros, le projet consiste à promouvoir et à défendre les droits de l’enfant et de la femme dans six districts du sud de Madagascar, à savoir : Ambovombe, Tsihombe, Beloha, Ampanihy, Betioky et Bekily. Il a été mis en œuvre par l’Association pour une période de deux ans (1er avril 2016-31 mars 2018). Le projet a contribué à l’amélioration des conditions de vie des familles avec un regard particulier sur la protection des droits de la femme et de l’enfant ainsi que l’égalité de chances entre hommes et femmes.

 

Il a permis d’atteindre les résultats suivants :

■ La légalisation et opérationnalisation de six (6) associations composées d’environ 1.000 femmes.

■ L’accompagnement de 21 000 enfants environ, dont 51% de filles, pour l’obtention de copie d’acte de naissance.

■ La réalisation d’une vingtaine de milliers de consultations médicales, dont 68% de filles/femmes auprès des centres de santé de Protection Familiale et Infantile de SOS Villages d’enfants.

■ La réalisation de six grandes campagnes de sensibilisation en faveur des droits de la femme et de l’enfant, associant hommes et femmes, filles/garçons, autorités administratives et traditionnelles locales et partenaires locales, appuyée par des travaux de plaidoyer et de dialogues communautaires, aboutissant à la promulgation de règlements communautaires, sur « le maintien des enfants, filles et garçons, à l’école », « la lutte contre le mariage des enfants » et en complément, selon le contexte du site, « le droit à l’expression des femmes », le « droit d’avoir une copie d’acte de naissance pour chaque nouveau-né » et « le droit à l’héritage des femmes » (sur Bekily).

■ L’inscription de 305 personnes dont 75% de jeunes filles/femmes bénéficiaires aux cours d’alphabétisation.

■ L’amélioration de la situation d’indépendance et d’émancipation des femmes par la mise en place de 240 projets d’AGR (Activités Génératrices de Revenus) en post formation, portés par des femmes et des jeunes filles mères.

 

Cet atelier de clôture a été précédé par une cérémonie de promulgation de règlements communautaires au centre d’appui communautaire SOS VE à Anarabe, Betioky conduite par les leaders traditionnels en présence de tous les habitants des quartiers environnants et des autorités administratives invitées. 

 

Le projet a pu ainsi toucher comme groupes cibles : les membres des associations des femmes, les enfants non reconnus officiellement, les autorités administratives et traditionnelles locales concernées et les habitants des six districts estimés à environ 45 000 personnes y compris les enfants. La situation de vulnérabilité des enfants et des femmes dans les régions du sud de Madagascar a toujours été préoccupante, constituant une toile de fond de l’extrême vulnérabilité alimentaire de ses populations. SOS Villages d’Enfants a pu développer ainsi ses interventions depuis sa présence dans le sud en 2011 à travers le soutien financier de l’Union européenne durant ces deux dernières années. Elle s’engage à mettre en place les dispositifs et conditions favorables à la pérennisation des acquis du projet au bénéfice de ces familles vulnérables du sud.

 

 

De gauche à droite : Secrétaire Général de la Région Androy, Préfet de Toliara, Vice-Président de SOS Villages d'Enfants Madagascar, Trésorière du Conseil d’Administration de SOS Villages d'Enfants Madagascar et le Directeur Régional de la Population, de la Protection Sociale et de la Promotion de la Femme d'Atsimo Andrefana.
Témoignage de la Présidente du groupement des femmes de Betioky sur les acquis du projet.
Liste des règlements communautaires promulgués sur les six sites de SOS Villages d'Enfants.
Lecture du contenu des règlements communautaires par le responsable de site.
Les bénédictions du leader traditionnel lors du rituel de zébu pendant la cérémonie de promulgation.
Visite de l’exposition dans la Maison des Femmes.
Clôture officielle du projet par le Préfet de Région Toliara.
Photo de groupe à la fin de l’atelier de restitution des résultats du projet.